Service95 Logo
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Issue #031 Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant
Portrait of women in the kitchen of Italian social initiative Cuoche Combattenti Cuoche Combattenti

Une cuisine révolutionnaire : les Italiennes qui se sortent des violences conjugales en cuisinant

Après avoir subi près de vingt ans de violences conjugales, Nicoletta Cosentino a trouvé la force de partir. Elle se confie à Marianna Cerini au sujet de Cuoche Combattenti, entreprise sociale qui aide les victimes de violences conjugales à trouver indépendance financière et dignité

Si elle devait se décrire en un mot, Nicoletta Cosentino dirait qu’elle est « tenace ». « Je pense que c’est ce qui me résume le mieux », me dit-elle au téléphone depuis Palerme, en Sicile, où elle habite. « Même s’il m’a fallu du temps pour m’en rendre compte. »

Dix-huit ans, pour être exact. La durée de la relation abusive qu’elle a vécue. « C’était une violence psychologique, j’ai donc mis beaucoup de temps à comprendre que ce n’était pas normal », confie-t-elle en toute sincérité. « Comme j’étais constamment dénigrée, je pensais que c’était moi le problème. Quand on vous assène tous les jours que vous n’êtes pas assez bien ou que vous ne méritez rien, ça vous rentre dans la tête. On finit par y croire. »

Jusqu’au jour où, avec l’aide du centre local Le Onde, qui œuvre pour les femmes victimes de violences conjugales à Palerme, elle y a mis fin. « Dès que j’ai pris conscience de la violence que j’avais subie, j’ai ressenti le besoin d’en parler avec d’autres femmes et de tendre la main à celles qui étaient dans une situation similaire », dit-elle. « Je voulais qu’elles sachent qu’elles n’étaient pas seules. » 

Cuoche Combattenti (que l’on peut traduire par « les Cuisinières combattantes »), entreprise sociale lancée par Cosentino en 2019, est le fruit de cette envie d’aider les autres. 

Par le biais d’un atelier et d’un programme de formation, elle réunit les victimes de violences conjugales pour leur donner les moyens de devenir financièrement indépendantes en leur enseignant à faire leurs propres confitures, conserves et sauces à vendre au public. En plus d’être fait maison, chaque produit arbore un message contre les violences conjugales sur l’emballage : « Tu mérites mieux que ça, et tu peux être libre », « Ceux qui t’aiment veulent ton bonheur », ou encore « On peut toujours s’en sortir ».

« On les considère comme des mantras, de quoi se rappeler notre valeur », explique Cosentino. « Je les avait déjà en tête avant même d’avoir créé Cuoche Combattenti. Ils me sont venus tout seul, comme ça. J’aime dire que ce sont des vérités universelles que toutes les femmes devraient entendre. »

C’est particulièrement vrai en Italie où, d’après l’ISTAT (l’institut national italien de statistique), 31,5 % des femmes ont subi au moins une forme de violence sexuelle ou physique dans leur vie, et 29,9 % une violence psychologique (ce chiffre monte à 35 % pour les femmes âgées de 16 à 24 ans). Depuis le début de l’année, on déplore 53 féminicides dans le pays, soit un tous les trois jours. 

Pour la plupart des femmes qui se forment chez Cuoche Combattenti, l’expérience est une véritable transformation. « C’est l’occasion de prendre un nouveau départ, d’apprendre de nouvelles compétences et de réaliser qu’on peut y arriver seule », dit Cosentino. « Cela leur redonne leur dignité. » 

Le logo du projet, un poing levé tenant fièrement un rouleau à pâtisserie, a la même intention : « il signifie que nous ne sommes pas des victimes, mais des combattantes », explique-t-elle. Et qu’elles n’ont pas peur de transformer la cuisine, lieu où les femmes sont reléguées depuis toujours, en un avant-poste de la lutte contre les violences et les abus.

Quand elle réfléchit à l’avenir, Cosentino espère que d’autres Cuoche Combattenti se réuniront en Italie pour développer un véritable outil d’indépendance économique et d’autodétermination pour quiconque en a besoin. 

« Ce que je préfère dans ce que je fais, ce sont les relations que je développe avec les femmes que je rencontre », dit-elle. « Ensemble, on peut surmonter toutes les épreuves et réapprendre à s’aimer. C’est le plus important. » 

Marianna Cerini est une journaliste indépendante qui se consacre à l’art, à la mode, aux voyages et aux tendances culturelles. Elle a été publiée dans Conde Nast Traveler, BBC Travel, CNN Style et Vogue Italia

← Back

Thank you for subscribing. Please check your email for confirmation!
Invitation sent successfully!

Please check your email for a reset password link!

Subscribe