Service95 Logo
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Issue #002 Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir
Image of Brunette woman, whose face is obscured by ripped paper, the word 'empowered' covers her eyes and crossed out with felt tip pen © Michelle Thompson, 2022

Pourquoi il faut faire disparaître le mot « émancipation » et se concentrer sur le pouvoir

Eh les filles, vous sentez-vous émancipées ? J’espère bien, car ces dix dernières années, les multinationales travaillent jour et nuit pour trouver de nouveaux moyens d’émanciper les femmes. Les marques de déodorants lancent des campagnes encourageant les femmes à se sentir bien dans leur peau. Victoria’s Secret s’est engagé à devenir « le premier défenseur au monde des femmes ». Le nouvel hôtel chic Zena a ouvert ses portes à Washington. Dédié à l’émancipation féminine, il propose des œuvres d’art fabriquées avec des tampons et un cocktail à 16 $ appelé Empowermint qui joue avec les mots anglais empowerment et mint.  

Ces dernières années, le féminisme corporate et la culture du développement personnel ont transformé l’émancipation en une tactique marketing. Achetez ce shampoing, il va vous émanciper ! Achetez cette voiture, elle va vous émanciper ! Achetez cette bougie parfumée à 75 $, elle va vous émanciper ! Fâcheusement, l’émancipation est devenue le nouveau mot à la mode mais, plus important encore, la culture de l’émancipation renforce de façon insidieuse les structures de pouvoir existantes. La femme émancipée moderne ne remet pas en cause le capitalisme ; elle s’achète des articles onéreux pour prendre soin d’elle. Elle ne se préoccupe pas des inégalités structurelles : tant qu’elle peut trouver un moyen d’intégrer la sphère des cadres, elle est satisfaite du statu quo. 

La culture de l’émancipation cherche à changer l’individu plutôt que le système. Songez à tous les conseils que l’on donne aux femmes sur le leadership ces dernières années. Si vous voulez avancer, nous dit-on, vous devez vous affirmer. Vous devez vous exprimer. Vous devez arrêter de vous excuser. Si vous voulez vous fondre dans le moule d’un système créé par des hommes, vous devez agir comme un homme. Vous pourrez alors peut-être vous tailler une place à leurs côtés. Voici ce que revêt le terme émancipation, le fait que quelqu’un vous donne le pouvoir ou vous permet de faire quelque chose ; il suggère que vous n’êtes pas capable d’y parvenir de vous-même.  

 Au lieu de chercher à faire avancer le féminisme, la culture de l’émancipation l’a freiné. Elle se focalise sur des accomplissements individuels plutôt que sur l’égalité structurelle. Il est temps de changer cela : de cesser de parler d’émancipation et de se concentrer sur le pouvoir. J’ai récemment interviewé Amina Mohammed, vice-secrétaire générale des Nations unies. « La manière condescendante dont nous sommes accueillies dans l’arène du leadership doit changer. », m’a-t-elle confié. « Il existe toujours cette idée que [le pouvoir est] quelque chose qui nous est gracieusement remis. Mais vous savez quoi ? Le pouvoir n’est jamais donné, il est pris. »  

Alors, qu’est-ce qui me donne de l’espoir ? Au lieu de pencher vers des structures de pouvoir toxiques, une nouvelle génération de leaders femmes se distingue en imposant leurs propres conditions de leadership. « Il ne faut jamais demander la permission ou attendre d’être conviées à prendre le pouvoir », explique Ilhan Omar, membre du Congrès dans le Minnesota, lorsqu’on lui demande ce qu’elle dirait aux femmes de couleur frustrées par des commentaires cherchant à minimiser leur impact. « Il y a une lutte constante avec les gens qui détiennent le pouvoir pour qu’ils partagent ce pouvoir », observe-t-elle. « Nous n’œuvrons pas à demander à partager ce pouvoir, mais à essayer de nous en emparer afin de le rendre aux gens. » Ce désir de partager le pouvoir plutôt que de s’émanciper soi-même ? C’est à cela que ressemble le vrai féminisme.   

Basée à New York, Arwa Mahdawi est chroniqueuse pour le Guardian et autrice de Strong Female Lead: Lessons From Women In Power

← Back

Thank you for subscribing. Please check your email for confirmation!
Invitation sent successfully!

Please check your email for a reset password link!

Subscribe