Service95 Logo
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité
Issue #068 « Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Portrait of model and presenter Rosie Viva Rosie Viva © Sam Hiscox

« Montrer les moments d’excitation était libérateur » : la mannequin et activiste Rosie Viva évoque son documentaire sur la bipolarité

« La première fois que j’ai échangé avec d’autres jeunes bipolaires, ce fut une révélation », explique Rosie Viva. « Pour la première fois, je n’avais plus peur de ce trouble. Je l’acceptais. Mon opinion sur moi-même a pris un virage à 180°. »

Gif featuring moments from Channel 4 Documentary Modelling, Mania And Me
Modelling, Mania And Me

Viva, mannequin basée à Londres, activiste de la santé mentale et maintenant réalisatrice, vient de terminer un documentaire sur son trouble bipolaire. C’est la deuxième fois qu’elle traite le sujet à l’écran. Le premier était un projet personnel, tourné principalement pendant le confinement. Il s’agissait du parcours authentique et intimiste d’une jeune femme essayant de mieux se comprendre à travers l’expérience d’autres personnes partageant sa condition. Le second est la production TV Modelling, Mania And Me. Elle est probablement plus aboutie, mais pas pour autant moins authentique. Malgré la difficulté apparente de se filmer quand on est au plus bas, Viva a trouvé cette expérience libératrice.

« Ce qui était intéressant, c’était de montrer les phases d’excitation de la bipolarité, » explique-t-elle. « Cet aspect-là est souvent tu. J’ai toujours ressenti plus de honte dans mes périodes d’excitation que dans mes phases d’abattement car la société a plus de mal à les comprendre. Beaucoup de personnes peuvent s’identifier aux moments d’abattement et essayent de donner des conseils, mais elles ne comprennent pas les phases d’excitation. Montrer ces moments d’excitation à l’écran a été vraiment libérateur. »

Son histoire semble faite pour l’écran : une jeune et belle mannequin se fait arrêter à l’aéroport de Londres Stansted pour avoir sauté sur le comptoir d’enregistrement des bagages et déclenché l’alarme incendie. Ça ne s’invente pas ! À la suite de cet incident il y a quatre années de cela, Viva a été rapidement hospitalisée, et sa manie, qu’elle croyait être de l’hyperanxiété, a enfin pu être diagnostiquée. Elle est restée trois mois à l’hôpital et a commencé son chemin vers la convalescence.

Pour autant, ce n’est pas le côté dramatique de l’histoire de Viva qui est intéressant, mais plutôt toutes les subtilités de son parcours. « Quand on réalise un documentaire, [les producteurs] veulent une fin nette et précise », déclare-t-elle. « Mon combat a toujours été d’expliquer que je vais devoir gérer tout ça pour le reste de ma vie. Il n’y a pas de fin. C’est moi. »

Viva est consciente que beaucoup de personnes préfèrent laisser passer le temps et témoigner de leur parcours de manière rétrospective. Mais il lui paraissait important de montrer son processus de découverte de soi, en espérant que d’autres jeunes dans des situations similaires puissent trouver du réconfort dans son histoire. « Je suis très heureuse dans ma vie en ce moment car je comprends mieux qui je suis », affirme-t-elle. « Je sais que quand je suis au plus bas, c’est ma bipolarité qui s’exprime, et je l’accepte. »

Son espoir est que celles et ceux qui se reconnaissent dans les symptômes bipolaires décrits dans le documentaire puissent poser un mot sur leur trouble et toquer à la bonne porte pour trouver de l’aide. « Avec tout ce que j’ai vécu, ça permet d’apprécier les choses sous un nouvel angle », assure-t-elle. « Tu comprends ce qui t’est utile dans la vie, te rend heureuse et en sécurité, et c’est ce vers quoi tu te tournes. J’ai longtemps pensé que mon diagnostic impliquait que je n’étais pas normale. Aujourd’hui, je me rends compte que cette façon de voir les choses était anormale. Mon diagnostic m’a sauvée, maintenant j’ai trouvé un nouveau niveau de normalité. » 
Regardez Modelling, Mania And Me sur Channel 4 YouTube Documentaries dès aujourd’hui

Marie-Claire Chappet est une journaliste basée à Londres qui se consacre à l’art et à la culture. Elle est collaboratrice de rédaction pour le Harper’s Bazaar

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe