Service95 Logo
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf
Issue #046 Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Images of Sarah Diouf; Alioune Diouf's De Génération En Génération, 2020; Selebe Yoon; Seku Bi; Copacabana Surf Village; Thieboudienne and Sandaga Market Sarah Diouf, Bizenga Da Silvo; Alioune Diouf, De Génération En Génération, 2020; Selebe Yoon; Seku Bi; Copacabana Surf Village; Thieboudienne; Sandaga Market, Alamy

Ma ville natale : Dakar vue par Sarah Diouf

Dans la première partie d’une nouvelle série où des créateurs et créatrices de tendances du monde entier nous dévoilent les meilleurs endroits à fréquenter dans leur ville natale, la créatrice et fondatrice de la marque de mode Tongoro nous vante les louanges de la capitale sénégalaise

« Ce sentiment d’avoir des racines quelque part, ça vous dit quelque chose ? » nous demande Sarah Diouf depuis sa ville natale de Dakar. Son amour pour la ville remonte à sa petite enfance. Née à Paris, elle a passé ses premières années en Côte d’Ivoire ; toutefois, ses deux parents sont à moitié sénégalais. « Je venais ici avec mes parents en touriste, mais je n’y ai jamais passé beaucoup de temps », indique Sarah Diouf. En 2001, elle quitte la Côte d’Ivoire pour rentrer à Paris où elle étudie la création de mode avant de devenir créatrice et rédactrice. « L’une de mes meilleures amies, que j’ai rencontrée en école de commerce à Paris, est entièrement sénégalaise. En 2013, lorsqu’elle est retournée vivre à Dakar, je suis allée la voir et c’était la première fois que je séjournais dans la ville sans y faire de tourisme. Ce furent les trois semaines les plus incroyables de ma vie. » Ce n’est que l’année suivante qu’elle va s’établir à Dakar, une expérience qui fut le catalyseur de sa marque Tongoro

Campaign imagery from Tongoro brand
Tongoro, Sarah Diouf

« Depuis longtemps, les marchandises venant d’Afrique sont perçues comme étant de mauvaise qualité. Je voulais changer cette situation. Alors, quand j’étais encore à Paris, j’ai commencé à expérimenter avec des tissus et j’ai demandé à des tailleurs de Dakar de me confectionner des vêtements. » Pendant la Fashion Week de Paris, ses tenues sont remarquées par des photographes de mode urbaine, des rédacteurs, rédactrices et des amis « et par des amis d’amis », se souvient-elle en riant. De nombreuses personnes commencent à lui demander de leur confectionner des vêtements, et la marque Tongoro est officiellement lancée en 2016. Depuis le sourcing de matériaux jusqu’à la création de ses pièces, tout se passe dans la ville sénégalaise. (Depuis, Tongoro a été découverte et portée par de grands noms comme Beyoncé, Alicia Keys et Burna Boy.) 

La ville de Dakar a elle aussi récemment connu son moment de gloire. Dernièrement, des sommités de la mode et des célébrités ont déferlé dans la capitale sénégalaise pour le prestigieux défilé Chanel. Cela dit, tout ce battage médiatique n’arrive pas à la cheville de l’amour indéfectible que Diouf voue à sa ville. « Dakar est un endroit incroyable. Dans la vie, on atteint tous un moment où l’on recherche physiquement, mentalement [et] spirituellement une expérience paisible. Pour moi, Dakar est cet endroit. L’atmosphère y est tellement décontractée, le soleil brille presque tout le temps et on est entouré par la mer. C’est principalement un pays musulman [mais] tout le monde s’y côtoie paisiblement ; à Pâques, tout le monde fête Pâques, et pendant l’Aïd, tout le monde célèbre l’Aïd. Pour moi, c’est très beau. » 

C’est pour cela que, même si elle a grandi dans un autre pays africain, ses racines sont incontestablement au Sénégal. « Je m’appelle Diouf [un nom très répandu au Sénégal] et regardez-moi, rit-elle, j’ai l’air sénégalaise, non ? Et puis, impossible d’avoir des enfants et de ne pas leur transmettre mon patrimoine culturel. Alors, ajoute-t-elle, si la Côte d’Ivoire est mon pays, c’est à Dakar que se trouvent mes racines. »

Les recommandations de Sarah Diouf à Dakar...

  1. J’adore le travail du peintre et sculpteur Alioune Diouf. On peut voir ses œuvres à la galerie Selebe Yoon. C’est l’un de mes lieux favoris. 
  2. Seku Bi, transformé par son propriétaire en hôtel de charme, ce vieux bâtiment jouit d’une vue hors pair sur la mer et offre une cuisine incroyable. 
  3. Copacabana Surf Village : c’est là où je vais faire du surf, et on peut y manger et se détendre. La plage est géniale et l’atmosphère vraiment agréable. 
  4. Essayez le Thieboudienne, un plat national préparé à base de poisson, de riz et de sauce tomate. Pour cela, l’endroit où aller est Chez Loutcha, un petit resto qui ne paie pas de mine. On y mange les meilleurs. 
  5. Impossible de quitter Dakar sans visiter ses marchés. Celui de Sandaga est réputé. Si vous y dénichez des tissus, emmenez-les chez un tailleur qui vous confectionnera un vêtement traditionnel très bon marché. On y trouve aussi des bijoutiers peu chers qui peuvent vous proposer des créations sur mesure tout à fait inoubliables. 

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe