Service95 Logo
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak
Issue #078 Ma façon de travailler... Elif Shafak

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Author Elif Shafak Elif Shafak © Pål Hansen

Ma façon de travailler... Elif Shafak

Dans la série où nous examinons les objets, les lieux et les personnes qui inspirent le travail de créatifs et créatives, Marie Claire Chappet rencontre l’auteure Elif Shafak.   

Romancière et activiste primée, Elif Shafak est une créatrice bouleversante de mondes imaginaires, ainsi qu’une militante infatigable du changement. Cette écrivaine turco-britannique née en France, élevée en Turquie et vivant à Londres, a écrit 19 ouvrages de fiction et de non-fiction, dont L’Île aux arbres disparus, récemment sélectionné pour le Women’s Prize for Fiction. Elle critique ouvertement le régime turc actuel et apporte un soutien indéfectible à la libération des femmes. Pour Service95, elle évoque l’écriture dans les cafés bondés, les superstitions et son amour du death metal.

Portobello road, London, food at Karaway cafe in London
Portobello Road; Karaway

Mon espace de travail… Je travaille aussi bien chez moi que dans des cafés bondés. Cette habitude m’est venue en vivant à Istanbul : j’adorais travailler dans de petites boulangeries où flottait une odeur de pain et de borek. Je suis incapable de fonctionner dans des lieux trop aseptisés ou trop calmes. Ça me stresse plus qu’autre chose ! J’aime entendre les bruits de la ville ou de la nature. [À Londres,] j’adore les cafés de Portobello Road et de Borough Market. Tout le monde devrait y passer plus de temps, c’est un coin absolument magique. Karaway et Bread Ahead sont des boulangeries incontournables, et vous trouverez les meilleures olives chez Borough Olives.

Album artwork for metal bands Opeth, Jinjer and Lorna Shore
Opeth; Jinjer; Lorna Shore

Côté musique… Quand je travaille, j’écoute généralement du death metal, du metal industriel, du viking metal ou du metalcore. Les gens sont souvent surpris lorsqu’ils l’apprennent. Ils ne s’attendent pas à ce qu’une femme turque d’âge mûr écoute ce genre de musique ! Pourtant, j’écoute du heavy metal depuis toujours : Lorna Shore, Arch Enemy, Nightwish, Opeth, The Halo Effect, Amon Amarth ou encore Jinjer, un groupe ukrainien, sont des artistes phénoménaux.

Petra, Jourdan
Petra © Spencer Davis

Côté voyage… Toute la beauté du voyage réside dans sa capacité à nous faire découvrir des cultures et des lieux très différents de ceux dont nous venons. Ils nous font réaliser à quel point nous sommes semblables en tant qu’êtres humains, en Orient comme en Occident, à quel point nos joies et nos peines, nos histoires et nos silences se ressemblent. De Saint-Sébastien à la Sicile, en passant par Pétra, Thessalonique, Montréal, l’Arizona et Damas, j’ai tant appris en voyageant.

Apprendre et écouter…Toutes les disciplines attisent ma curiosité, l’histoire comme l’archéologie, la philosophie ou encore les sciences politiques. Mais j’aime aussi les livres de cuisine et les romans graphiques. Je ne crois pas à la distinction entre littérature intellectuelle et littérature populaire. Pourquoi cette distinction ? La curiosité enfantine devrait toujours rester au cœur de la littérature. J’aime aussi écouter la radio et je suis fan de podcasts ; je peux en écouter en marchant pendant des heures. Certains de mes podcasts préférés sont Where Should We Begin?, d’Esther Perel, The Guilty Feminist, How To Fail, The Rest Is Politics et In Our Time, de Melvyn Bragg.

River Thames, Oxford UK
River Thames, Oxford, Alamy

Côté inspiration…Quand je suis en quête d’inspiration, je me balade sur les rives de la Tamise, à Londres ou à Oxford. Nous sommes faits d’eau et rien ne nous parle autant que cette substance. J’ai été élevée par ma grand-mère dans la plus pure tradition et superstition orientales, et il se trouve qu’elle parlait à l’eau. Cette vision d’elle qui, chaque jour, s’adressait à un bol d’eau, ne m’a jamais quittée.

Emma Corrin playing Orlanda at the Garrick Theatre
Emma Corrin, Orlando, Garrick Theatre © Marc Brenner

Côté culture… J’aime le cinéma, les expositions, le théâtre et les comédies musicales. Récemment, je suis allée voir Orlando au Garrick Theatre de Londres, avec Emma Corrin. C’était fabuleux. Autre point : je ne m’arrête jamais de lire lorsque je travaille. Il y a tant de livres qui ne me quittent jamais. Cependant, je dois avouer que le Masnavi, de Rumi, et les Feuilles d’herbe, de Walt Whitman, occupent une place toute particulière.

Images of Creed perfume, the Grand Bazaar in Istanbul, Turkey and a ring designed by Sevan Bicakci
Creed; Grand Bazaar Istanbul, Alamy; Sevan Biçakçi

Côté mode… Je peux passer des jours entiers à lire et à écrire en pyjama. En règle générale, je porte beaucoup de noir, mais j’ai aussi un faible pour les accessoires de couleur, turquoise ou lapis-lazuli. Et pour les bagues, de grosses bagues en argent ! À Istanbul, j’allais toujours au Grand Bazar. Je connaissais de vieux orfèvres et j’aimais discuter avec eux. Je suis très admirative du travail de Sevan Biçakçi, un créateur de bijoux arméno-turc. J’aime les fragrances unisexes en lien avec les arbres, l’eau et la montagne. La marque Creed a des parfums extraordinaires qui me plaisent particulièrement.

Portrait of author Elif Shafak and book cover
Elif Shafak © Ferhat Elik (2021)

Le meilleur conseil professionnel qu’elle ait reçu... En tant que femme ayant grandi dans une culture patriarcale, j’ai souvent reçu des conseils vis-à-vis de ma carrière de la part de personnes qui me regardaient de haut, qui me rabaissaient ou qui essayaient de me remettre à ma place. Ces conseils consistaient toujours à m’expliquer ce que je ne pouvais pas faire et qui je ne pouvais pas être. Au final, ce que j’ai retenu de plus sage au fil des ans est de ne pas écouter les mauvais conseils.

Marie-Claire Chappet est une journaliste basée à Londres qui se consacre à l’art et à la culture. Elle est collaboratrice de rédaction pour le Harper’s Bazaar.

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe