Service95 Logo
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants
Issue #077 L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Women running into the sea © Tamara Lichtenstein/Trunk Archive

L’expansion du mouvement et de la communauté des femmes sans enfants

Toute jeune déjà, Ruby Warrington savait qu’elle ne souhaiterait pas devenir mère. Elle sentait aussi combien son point de vue était et est toujours considéré comme peu ordinaire, voire égoïste par la plupart des gens. De l’avis général, pourquoi une femme n’aurait-elle aucun désir de procréer ?

Warrington s’est heurtée à cette question tout au long de sa vie et de sa carrière. Ça l’a souvent rendue anxieuse, tout en lui donnant l’impression d’être à côté de la plaque. Elle s’est aussi interrogée sur les raisons pour lesquelles il est attendu de toute femme qu’elle se complaise dans le concept de maternité. Pourquoi ses autres amours, passions et désirs ne pourraient-ils pas être considérés comme aussi valables ?

Women Without Kids Book Cover

Dans son dernier ouvrage, Women Without Kids, l’écrivaine britannique basée aux États-Unis tente d’apporter quelques réponses et de « faire la paix avec tout ça », selon ses dires.

Et pas seulement pour elle-même. Entremêlant son histoire personnelle avec des études socio-économiques et des perspectives historiques, Women Without Kids brosse un tableau plus large des femmes qui renoncent à la maternité : un mouvement et une communauté à part entière, comme me l’explique Warrington. 

Elle nous en dit plus : « Pendant longtemps, la croyance populaire a été qu’avoir des enfants était l’objectif principal et “naturel” de toute femme, la seule voie de l’épanouissement dans sa vie. Mais les chiffres nous racontent une tout autre histoire. La vérité, c’est que de plus en plus de femmes dans le monde choisissent de ne pas être mères, mais qu’il n’y a pas vraiment eu de discussions à ce sujet. Avec mon livre, mon espoir est d’en initier une. »

Une étude publiée par le National Center For Health Statistics du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) établit en effet que plus de 40 % des femmes âgées de 15 à 49 ans aux États-Unis n’ont pas d’enfant. Les taux de natalité en Europe ont connu un niveau historiquement bas en 2020 ; 4,07 millions de bébés sont nés cette année-là, contre 4,17 millions en 2019, une tendance à la baisse amorcée dès 2008. À l’échelle mondiale, les taux de fécondité affichent également une baisse constante depuis les années 70.

D’après Warrington, « Les lignes commencent tout simplement à bouger. Pour beaucoup d’entre nous, il s’agit d’un choix conscient. » Comme elle le souligne après des recherches approfondies, plusieurs facteurs expliquent ce choix : le fait de ne pas être en couple ou de ne pas avoir les moyens de payer de traitements contre l’infertilité, mais également des préoccupations environnementales grandissantes, l’instabilité financière ou le coût de la garde d’enfants. Mais il s’agit également, et c’est tout aussi essentiel, de liberté personnelle. « Les femmes ont plus de contrôle sur leur vie, indique-t-elle. Le patriarcat ne tient plus. »

Warrington aborde la non-maternité dans ses différentes dimensions et nuances : démystification de l’idéologie pronataliste, qui met les parents sur un piédestal ; défense de l’idée que le désir d’être parent est influencé par de multiples facteurs socio-économiques et culturels plutôt qu’inné, ce qu’elle a appelé le Motherhood Spectrum ; ou encore l’évolution sexuelle incarnée par les femmes sans enfants qui « rejettent l’injonction biologique de procréer ». En définitive, Women Without Kids est un éloge rafraîchissant de l’acceptation de soi, que ce soit avec ou sans enfants.

Selon l’autrice, « Parler à des femmes ayant refusé la maternité semblait important, mais je n’avais pas envie que mon travail revienne à opposer des camps en place. Nous sommes toutes et tous des êtres humains qui essaient de prendre les meilleures décisions possibles, souvent dans des contextes peu évidents. Aucun extrême n’est idéal, mais je pense que pour que les choses aillent vraiment dans le bon sens, les deux visions doivent être considérées comme ayant la même importance. Il est temps de refuser la pression. »

Au final, elle a aussi appris des choses sur elle-même : « À l’aube de mes quarante ans, lorsque j’ai commencé à travailler sur Women Without Kids, je me suis rendu compte que ne pas avoir d’enfants ne générait pas de regrets chez moi. Il ne me manquait rien. J’éprouvais de la reconnaissance d’avoir pu mener ma vie comme je l’entendais. »

Marianna Cerini est une journaliste indépendante qui a été publiée dans Conde Nast Traveler, BBC Travel, CNN Style et Fortune.

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe