Service95 Logo
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran
Issue #060 Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Images of film screenings, events and promotional material by TAPE Collective Lim Orion, Baile Ali, Edward Sogunro, Dave Salisbury, Lois Stevenson, Bridie O’Sullivan, Ingrid Mur, Isabel Sandoval; Courtesy TAPE Collective

Les nouveaux films cultes : comment un collectif de films londonien défend une véritable représentation à l’écran

En réaction au manque de représentation de la diversité à l’écran, deux femmes londoniennes de couleur – Isra Al Kassi et Angela Moneke – ont fondé TAPE Collective en 2015. La mission de cette organisation communautaire ? Défendre les films axés sur l’identité et le patrimoine et les faire connaître à de nouveaux publics curieux, en proposant régulièrement des projections, des événements et des séances de questions-réponses. 

« Angie a dit un jour que certains films que nous aimons pourraient devenir des films cultes, car tout est dans la manière de les présenter et d’en discuter », explique Isra Al Al Kassi. Parmi les films présentés par TAPE, on retiendra Nolly Nights, une projection mensuelle et une série d’after-partys qui réunissent cinéma, musique et cuisine du Nigeria ; Trippin’ Over My Tongue, une programmation de courts métrages qui a fait le tour du Royaume-Uni, réalisés par des cinéastes d’origines diverses, et qui explore le concept de langue maternelle ; et Foresight, des projections de films de science-fiction de cinéastes de couleur, en partenariat avec la chaîne de télévision Channel 4 et l’organisation à but non caritatif dédiée à la santé mentale, Mind Over Matter. 

Mais le collectif ne s’arrête pas là. Au-delà du cinéma, il publie désormais des essais (écrits et visuels), crée des zines, accueille des expositions d’art en ligne et utilise sa plateforme de streaming Good Wickedry pour mettre en lumière un court métrage en ligne par semaine. En 2021 il a repris avec brio la plateforme en ligne et les cinémas du British Film Institute, situés dans le quartier londonien de Southbank, avec un programme intitulé But Where Are You Really From? (Mais d’où venez-vous réellement ?) Cette initiative explorait les thématiques de l’identité mixte et de l’immigration via des films et des discussions de toutes sortes comme Black Girl, le film de 1966 du très admiré réalisateur sénégalais Ousmane Sembène, ou encore une conversation avec Nikesh Shukla, le rédacteur de la collection d’essais de 2016 The Good Immigrant. TAPE s’est par ailleurs lancé dans la distribution de films ; en 2022, le collectif a sorti au Royaume-Uni Cette Maison, le tout premier film de la réalisatrice haïtienne basée au Canada Miryam Charles. 

De toute évidence, TAPE a beaucoup évolué depuis ses débuts lorsque « nous parcourions [le quartier de] Peckham, une valise en main contenant une caméra qu’Isra avait empruntée à un cafetier de connaissance à Streatham », s’esclaffe Angela Moneke. Quoi qu’il en soit, si les deux femmes connaissent aujourd’hui davantage de succès, elles continuent de se rappeler « ce que signifie avoir la responsabilité de créer des espaces pour notre communauté pour ne pas perdre cet objectif de vue », déclare Isra Al Kassi. 

L’évolution de TAPE s’est déroulée en parallèle avec le cheminement culturel effectué par le public sur la diversité et la représentation dans l’art. Certains mettent en doute la longévité du collectif, explique Isra Al Kassi, faisant référence à « une connaissance qui lui a demandé “Combien de temps TAPE va-t-il durer avant de fermer ?” Il n’y a rien à fermer », a-t-elle rétorqué. Elle profite de la liberté que lui offre cette aventure, née d’une réelle passion pour le cinéma, et partagée par une communauté grandissante. « Avoir cet espace où toutes les décisions que nous prenons sont entièrement les nôtres est véritablement stimulant, se réjouit Angela Moneke. Si quelque chose nous motive ou nous enthousiasme, nous pouvons le concrétiser. » Fondamentalement, tout ceci est possible grâce à ce qu’Isra Al Kassi appelle la « f**k-it mentality », à savoir la conviction qu’il n’y a pas de limites à ce que l’on peut accomplir. 

Caitlin Quinlan est une critique de film indépendante de Londres qui a contribué à des publications comme The Guardian, ArtReview, MUBI Notebook, Variety et W Magazine 

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe