Service95 Logo
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Issue #025 « Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses
Image of protesters in Myanmar marching during a demonstration against the military coup AFP

« Le monde n’a envoyé que des pensées et des prières » : comment on a laissé tomber la Birmanie. Et les militantes qui essaient de faire changer les choses

Que feriez-vous si un jour, l’armée et la police se retournaient contre vous ? 

Comment vous défendriez-vous et protégeriez-vous vos proches si l’on menaçait de vous tirer dessus, de vous kidnapper, de vous torturer ou de vous assassiner ?

Telle est la vie en Birmanie depuis février 2021, lorsque l’armée birmane a fomenté un coup d’État pour tenter de reprendre le contrôle qu’il avait cédé lors de fausses réformes démocratiques. Rejetant les récentes élections, elle a arrêté la plupart du gouvernement civil birman, déclarant un état d’urgence et plongeant le pays dans la terreur. 

Dix-huit mois plus tard, 2 000 personnes ont été tuées par les forces militaires, y compris des opposants pacifiques, des grévistes, des passants innocents et des centaines d’enfants. Et 11 000 de plus sont en prison sous couvert de lois ridicules qui criminalisent la moindre forme de dissension. Parmi elles, des célébrités – les équivalents birmans de Leonardo DiCaprio et de Billie Eilish – envoyées en prison pour avoir manifesté ou posté un tweet. Ma famille y vit dans la peur au quotidien. Mais le reste du monde n’envoie rien d’autre que des pensées et des prières ; et Aung San Suu Kyi en est le principal bouc émissaire.

À la fin des années 1980, Suu Kyi s’est distinguée comme l’une des plus farouches adversaires de la dictature militaire bien établie en Birmanie. Menacée en raison de sa popularité en tant que leader de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), elle a été assignée à résidence surveillée pendant quinze ans par la junte militaire, laquelle a d’ailleurs emprisonné quantité d’autres militants.

Pendant ce temps-là, Suu Kyi est devenue une légende. Louée à l’échelle internationale et adulée en Birmanie, elle a même remporté le Prix Nobel de la paix pour sa longue lutte pour la démocratie. En 2015, lassée de voir la Birmanie se faire traiter comme un État paria, la junte militaire a tenu sa première élection libre, ou du moins ce qui en avait l’air. Le NLD a remporté une victoire écrasante et a pu, cette fois-ci, former une coalition précaire avec la junte. Bien que l’absence de réel pouvoir de Suu Kyi et de son parti soit inscrite dans la constitution, le reste du monde a déclaré que la Birmanie était enfin une démocratie et les touristes ont afflué.

Toutefois, Suu Kyi a connu peu de temps après une disgrâce catastrophique lorsque l’armée a lancé une campagne de génocide contre les Rohingya, peuple apatride considéré bengali par l’armée birmane et qui, à ce titre, n’a pas sa place parmi les plus de 130 groupes ethniques reconnus en Birmanie. Son refus — ou peut-être son incapacité — de dénoncer le génocide fut interprété comme de la culpabilité par bon nombre de ses partisans internationaux. 

Le monde a soutenu avec enthousiasme et s’est battu pour la démocratie en Birmanie lorsque le pays avait un leader démocratique en lequel il croyait. Mais aujourd’hui, la communauté internationale s’est tue, tournant le dos à 55 millions de personnes, y compris aux Rohingya.

J’ai vraiment essayé de ne pas comparer les réactions à l’égard de l’Ukraine avec celles exprimées envers la Birmanie. Pourtant, lorsque U2 a interprété Walk On à Kiev, chanson écrite sur Suu Kyi quand il était de bon ton de se soucier de la Birmanie, sans ne rien dire sur les événements actuels, cela m’a brisé le cœur. Suu Kyi est de nouveau derrière les barreaux, sur la base de fausses accusations, tout comme d’autres membres légitimes du Gouvernement d’unité nationale birman. Mais en dépit de tout cela, il existe encore des femmes qui essaient de changer les choses. En voici cinq qui ont désespérément besoin de votre soutien.

  1. Thinzar Shunlei Yi de Sisters 2 Sisters et People’s Goal
    L’une des militantes les plus connues de Birmanie, Yi œuvre avec les groupes démocratiques ACDD et GSC ; elle a cofondé Sisters 2 Sisters qui encourage la solidarité entre les femmes luttant contre l’oppression systémique et la violence militarisée et People’s Goal qui soutient les transfuges. Selon Yi : « Il est humain de se sentir coupable pour les opprimés. Mais cette culpabilité nous encourage à défendre la démocratie chez nous, dans la communauté et dans le monde. »
  2. Wai Wai Nu du Women’s Peace Network
    Fondatrice et directrice du Women’s Peace Network, Nu est une femme Rohingya et une ancienne prisonnière politique déterminée à construire la paix et la compréhension entre les communautés ethniques, tout en défendant les femmes marginalisées de Birmanie. 
  3. Nandar du Purple Feminists Group
    Militante de l’État Shan, en Birmanie, Nandar a fondé le Purple Feminists Group pour promouvoir l’égalité des genres et elle anime le podcast bilingue Feminist Talks. Elle a par ailleurs coproduit et dirigé le spectacle Les Monologues du Vagin, joué pendant quatre ans en Birmanie. 
  4. Me Me Khant de Students for Free Burma
    La poétesse et militante Khant a dirigé des rassemblements mondiaux visant à promouvoir la lutte de la Birmanie pour la liberté, en tant que directrice et cofondatrice de Students for Free Burma, qui conseille les législateurs sur des lois clés, comme le Burma Act 2021. Elle a également réalisé des campagnes pour aider les gens à comprendre cette cause et s’y impliquer.
  5. Jan Jan de Global Movement for Myanmar Democracy
    Originaire de l’État Kachin, en Birmanie, Jan Jan est directrice de politique pour Action Corps et cofondatrice et directrice de GM4MD. « Le monde doit se soucier de la Birmanie car c’est une question mondiale qui englobe les droits humains, la liberté, la démocratie, la justice climatique, la responsabilité des entreprises et bien plus encore. », explique-t-elle.

MiMi Aye est l’autrice de l’ouvrage primé MANDALAY: Recipes And Tales From A Burmese Kitchen, sélectionné par The Observer, le Financial Times et la chef Nigella Lawson comme l’un de leurs meilleurs livres de l’année. Elle anime également le podcast consacré à la culture et à la gastronomie The MSG Pod

← Back

Thank you for subscribing. Please check your email for confirmation!
Invitation sent successfully!

Please check your email for a reset password link!

Subscribe