Service95 Logo
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public
Issue #056 Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Portrait of soprano opera singer Samuel Mariño with his dog, shot exclusively for Service95 Dominik Slowik

Le chanteur sud-américain qui ouvre l’univers de l’opéra à un tout nouveau public

L’art du soprano masculin est de retour. Le dernier castrat officiel (chanteur castré avant la puberté) ayant pris sa retraite en 1913, ce sont essentiellement les femmes qui ont dès lors interprété leur musique ; Samuel Mariño, le chanteur d’opéra de 29 ans né au Vénézuéla et basé à Berlin, est toutefois en train de changer la donne. Depuis la sortie l’année dernière de son premier album solo Sopranista et sa récente tournée avec l’Australian Brandenburg Orchestra, il attire l’attention du public. Mais son parcours n’a pas toujours été facile. 

De son enfance à Caracas, il se souvient d’avoir été constamment harcelé à cause de sa voix aiguë et de son homosexualité. À tel point qu’il n’associe plus le Vénézuéla à son pays natal. « J’avais honte d’en parler à mes parents. Je disais toujours [à l’école] que j’étais malade et mon père venait me chercher. Je n’étais pas réellement souffrant, je ne pouvais tout simplement pas supporter d’être [là-bas] », explique-t-il sur Zoom depuis son appartement berlinois. « La musique m’a beaucoup aidé. J’écoutais de la pop dans ma chambre et cela me faisait sourire. »

Lorsque sa voix ne mue que partiellement à l’âge de 13 ans, un médecin l’informe qu’il peut soit corriger ce problème avec une opération ou envisager une carrière à l’opéra. Encouragé par sa mère,Mariño opte pour cette dernière. Il se lance dans des études de piano et de chant au conservatoire national de Caracas et interprète des airs d’opéra avec le Camerata Barroca, aux côtés de chefs d’orchestre de renom comme Gustavo Dudamel et Theodore Kuchar. Ceci déclenche sa passion pour le répertoire baroque et le conduit en Europe. 

Le chanteur en herbe quitte le Vénézuéla pour approfondir ses études musicales au Conservatoire de Paris, sous la houlette de la soprano américaine Barbara Bonney, où son nouveau défi est alors de séduire l’élite de l’opéra européen. « Les gens me jugent souvent avant même que je n’ouvre la bouche, explique-t-il. Ils regardent la manière dont je m’habille et pensent que je ne vais pas être bon ; en Europe, tout est tout noir ou tout blanc, ce qui ne me facilite pas la tâche. »

Les choix vestimentaires audacieux de Mariño ne sont pas uniquement motivés par l’esthétique. Ils expriment un message personnel de libération. « C’est un message politique. Je consacre beaucoup de temps à dessiner mes vêtements pour qu’ils représentent la liberté... [et aussi] quand même, porter une jupe, c’est tellement confortable », ajoute-t-il en riant. 

L’amour que Mariño voue à l’opéra est indéniable. Cependant, il sait que des changements sont nécessaires pour aider son art à rester pertinent à l’heure actuelle. Des artistes de scène comme lui essaient de faire en sorte que l’univers de l’opéra plaise aux jeunes générations. Gus Christie, président du théâtre lyrique britannique Glyndebourne Opera House, est d’avis que « nous avons besoin d’individus doués par la défense de notre cause et la communication. Cela fait des siècles que ça dure et de nombreuses stigmatisations et idées fausses sont associées à l’opéra... C’est incroyable de voir que tant de gens qui n’étaient à priori pas emballés sont si impressionnés par cette musique. Plus il y aura de personnalités pour faire passer le mot, mieux ce sera. »

Bien résolu à ne pas être catalogué, le soprano rêve de s’essayer à de nouveaux genres. Mariño est un véritable amoureux de pop et il entend expérimenter avec son style classique. Il espère pouvoir atteindre plus de personnes avec ce courageux message d’émancipation : « Je veux libérer les autres tout comme la musique m’a libéré. » 

Pia Brynteson est assistante de rédaction pour Service95

Direction créative : Pia Brynteson Photographie : Dominik Slowik. Assistance photographie : Cult Chen. Styliste : Caitlin Jones. Maquillage : Tina Khatri. Créatrice : Meerim Mamatova

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe