Service95 Logo
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »
Issue #075 « La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Portrait of journalist and writer Yomi Adegoke Yomi Adegoke © Mollana Burke

« La rencontre du militantisme en ligne, de l’anonymat, de la culture des influenceurs et de l’automarchandisation, ça donne quoi ? »

Yomi Adegoke est une journaliste et autrice britannique primée. Elle explique comment dans son premier roman, The List, elle a souhaité s’attaquer à l’hypocrisie et à la polarisation qu’entraîne la culture des réseaux sociaux.

Si l’on considère qu’Internet a été l’invention la plus significative du XXe siècle, les réseaux sociaux sont certainement l’une des plus marquantes du XXIe siècle. Qu’ils constituent une avancée ou une régression a été discuté depuis presque aussi longtemps que leur création. Car parallèlement à la démocratisation de l’information, nous avons assisté à une véritable crise de la désinformation. L’expansion des réseaux sociaux a créé des mouvements de justice sociale qui ont coexisté avec de la radicalisation à grande échelle. Les lignes entre la justice sociale et la loi du plus fort ont alors commencé à devenir plus floues, la différence entre les deux devenant de plus en plus ténue au fur et à mesure que les écrans dressaient plus de distance entre nous.

Yomi Adegoke The List book cover

Notre réalité, en constante évolution, y est encore décrite en des termes quasi dystopiques : un avenir menaçant à la Black Mirror nous attend. C’est pour ça que j’ai eu envie d’écrire un livre explorant l’état actuel, lorsque le militantisme en ligne, l’anonymat, la culture des influenceurs et l’automarchandisation se rencontrent, comme c’est le cas tous les jours. Je suis une écrivaine féministe depuis plus de 10 ans. Je suis une fervente défenseuse des droits de la femme. Je suis également une journaliste terrifiée par la vitesse à laquelle les fake news se propagent à l’ère d’Internet, ainsi que par les répercussions multiples et incontrôlées des propos tenus sur les réseaux sociaux. Je suis engagée politiquement et plébiscite un changement radical ; je suis également mortifiée par l’appropriation et la militarisation perpétuelles des mouvements pour servir des intérêts personnels.

C’est pourquoi je dis que même s’il couvre de nombreux sujets, mon premier roman, The List, est en réalité un livre sur Internet. Il serait peut-être plus direct de dire que c’est un livre sur #MeToo ou sur la cancel culture, mais ces aspects-là eux-mêmes sont enracinés dans le monde en ligne qui est le nôtre. The List se penche avant tout sur la différence entre ce que nous disons être et ce que nous sommes vraiment, que ce soit en public ou en privé, en ligne ou hors ligne. C’est un livre qui oppose Instagram à la réalité. Il s’agit de savoir de quoi les humains sont capables lorsqu’ils disposent du superpouvoir de l’invisibilité. Nous nous plaisons à penser qu’il nous serait utile pour faire des blagues inoffensives ou pour espionner les autres, mais il suffit de jeter un coup d’œil à la section des commentaires d’un site web pour voir comment beaucoup de gens se comportent sous couvert d’anonymat. The List explore l’hypocrisie, l’appropriation, les zones grises et l’arme à double tranchant de la vie en ligne, donc comme toute discussion sur ces sujets, c’est compliqué : il n’y a pas de réponses toutes faites.

Et comme bien souvent, les débats les plus délicats ne sont pas menés par les bonnes personnes, mais par des gens qui cherchent à saper la légitimité des expériences vécues par des groupes marginalisés et à faire reculer des droits acquis. À mon sens, il est essentiel que les progressistes revendiquent de reprendre la main sur les conversations difficiles à ceux qui cherchent à semer la division. Je plaisante souvent sur le fait que je suis une habituée des positions neutres : ma couleur préférée devrait être le gris, étant donné que j’ai du mal à voir les choses tout en noir ou tout en blanc. J’ai pris plaisir à écrire ce que je crois être un roman complexe et réfléchi à une époque où la polarisation est encouragée sur les réseaux sociaux et où l’on préfère le radicalisme, alors que nous avons tellement besoin de nuances.

J’ai écrit The List comme un outil pour encourager le dialogue sur la culture Internet et notre responsabilité, à quoi ça devrait ressembler et qui doit en décider. Et je l’ai fait sans jamais m’attendre à un consensus. Les désaccords, l’incertitude et les changements de points de vue en font partie, car ma motivation à écrire était en grande partie due à l’absence de dialogue dans ce domaine. En tout cas par des personnes dont j’aimerais entendre les avis. Mon objectif, c’est que The List engage un dialogue entre elles. Je ne prétends pas qu’il fournisse des réponses aux grandes questions qui y sont posées, mais j’espère qu’il apportera sa pierre à l’édifice.
The List sort le 20 juillet 2023 au Royaume-Uni

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe