Service95 Logo
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking
Issue #048 En finir avec les idées reçues sur le multitasking

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Black and white illustration of person multitasking at work Lena Yokoyama ©

En finir avec les idées reçues sur le multitasking

Alors que notre rythme de vie est plus frénétique que jamais, savoir jongler entre plusieurs activités est devenu une valeur sociale de premier plan. Les champions du multitasking se vantent de leurs talents d’équilibristes dans les dîners en ville, sur les réseaux sociaux et même sur leur CV. Or, selon d’éminents experts en productivité et des spécialistes du comportement, il semble que le multitasking n’est pas la panacée, mais un véritable leurre. Alors, à quel saint faut-il se vouer ?

Si vous faites une recherche sur l’expression « multitasking », la plupart des images proposées par Google représentent des personnes en costume derrière un bureau, dotées de six bras, un objet différent dans chaque main : un téléphone, un stylo, une tasse, un Rolodex, une calculatrice ou encore une horloge murale. Cela prouve à quel point le concept du multitasking est dépassé. Malgré tout, nous persistons dans cette voie, persuadés que nous arriverons à nos fins plus rapidement et plus facilement.

Le concept du multitasking est né dans les années 1960, en référence à l’utilisation d’un seul ordinateur pour effectuer deux ou plusieurs tâches simultanément. Plus tard est apparu le mythe de la femme naturellement multitâche, capable de jongler entre la gestion d’un foyer, les soins aux autres, un emploi rémunéré et son rôle au sein de la communauté au sens large. Or, depuis le milieu des années 1990, les scientifiques ne se sont pas contentés de souligner les effets négatifs de la pratique du multitasking sur l’efficacité. Ils ont également prouvé que la manière dont ce comportement sollicite les capacités de notre cerveau augmente la charge mentale de la vie quotidienne. 

Le Dr Alan Barnard, spécialiste de la décision et PDG de Goldratt Research Labs, nous éclaire sur la manière dont le multitasking surcharge notre capacité cognitive. « Nos études montrent que lorsqu’une personne mène de front trois projets, même en se donnant des délais raisonnables, elle n’en termine aucun à temps en raison de la concentration mentale et du temps perdu à passer d’un projet à l’autre. » Notre cerveau a besoin de s’adapter à chaque changement. « De plus, la personne se sent complètement dépassée et commet davantage d’erreurs que si elle se concentre sur un seul projet à la fois », ajoute-t-il.

Généralement, cette surcharge est beaucoup plus importante chez les femmes. « Plus vous êtes amenés à prendre des décisions, plus la surcharge cognitive survient en début de journée. Résultat : vos capacités diminuent, vous évitez de prendre des décisions et vous optez pour la moins risquée si vous êtes obligés de faire un choix », explique le Dr Barnard. « En moyenne, les femmes prennent beaucoup plus de décisions que les hommes au cours d’une journée. Cela s’explique en partie parce qu’elles se sentent plus responsables de leur entourage, la surcharge cognitive est donc plus importante pour elles. » Il n’est donc pas étonnant que nous soyons si nombreuses à nous sentir dépassées par la vie quotidienne, sans même parler des coups durs qui ne manquent pas de se présenter.

Ce sont souvent les changements les plus simples qui peuvent améliorer notre vie. Alors, comment se préparer à une vie meilleure en adoptant le mode monotâche ? 

Choisir ses priorités Dresser sa to do list, c’est faire la moitié du travail. L’autre moitié consiste à hiérarchiser ces tâches, et à les classer selon leur degré d’importance ou d’urgence. Il suffit ensuite de se concentrer sur chacune d’elles, à tour de rôle. Comme le dit le Dr Barnard : « En assignant le même niveau de priorité à chaque tâche, vous êtes tenté de faire plusieurs choses à la fois, au détriment de chaque tâche ».

Voir grand le matin Votre capacité cognitive (c’est-à-dire votre puissance cérébrale) est à son maximum le matin, alors faites de votre cerveau un allié et menez à bien vos tâches les plus difficiles ou les plus créatives le plus tôt possible dans la journée. 

Aménager son environnement Votre espace est-il aménagé de manière à faire la chasse au multitasking ? Quelques astuces : laissez votre téléphone dans une autre pièce pendant que vous vous attaquez à des tâches spécifiques, fermez certains onglets de votre navigateur pendant que vous travaillez, assurez-vous d’avoir de l’eau et des en-cas sous la main et prévoyez de faire des pauses qui vous aideront à mieux vous concentrer sur votre travail. 

Se concentrer Si l’utilisation du téléphone (cet objet qui nous fait perdre un temps fou) peut se révéler contre-intuitive pour mieux se concentrer sur une seule tâche, il existe néanmoins des applications conçues à cet effet. C’est le cas d’Endel qui diffuse des bandes sonores alimentées par l’IA, conçues pour aider votre cerveau à se concentrer et à faire abstraction des sons et des interruptions qui pourraient le distraire. 

Victoria Joy est une coach qualifiée. Elle aide les gens à reprendre le contrôle de leur vie, à se sentir moins dépassés grâce à des habitudes utiles et cohérentes qui facilitent leur vie.

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe