Service95 Logo
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil
Issue #059 Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil

All products featured are independently chosen by the Service95 team. When you purchase something through our shopping links, we may earn an affiliate commission.

Comment ne plus s’inquiéter du manque de sommeil

Il est 3 heures du matin et, une fois de plus, vous n’arrivez pas à dormir. Vous vérifiez votre appli de sommeil. Vous n’avez rien dormi et vous devez être debout dans environ 230 minutes. Vous sortez votre smartphone et commencez à désespérément chercher sur Google « Comment s’endormir » et « Exercices de respiration pour guérir l’insomnie ». Vous avez le cœur qui s’emballe, vos pensées tournent à plein régime. Et maintenant, il est 3 h 20. Qu’allez-vous faire ?

Si vous avez déjà souffert d’insomnies, le stress émotionnel entourant le manque de sommeil peut sembler aussi négatif que ses implications physiques. Ceci n’est guère surprenant puisqu’on nous ressasse que le sommeil est crucial à notre état de santé général. Les effets cumulés de la privation de sommeil sont associés à tout un éventail de risques de santé : dépression, anxiété, système immunitaire affaibli, maladies cardiaques et même un risque accru de se blesser. Le manque de sommeil peut donner l’impression de reculer dans la vie ou d’avoir commis un crime affreux contre soi-même. 

Le fait est qu’un niveau élevé de stress peut grandement détériorer le sommeil. Alors, paniquer ou s’inquiéter excessivement de nos habitudes de sommeil ne va rien arranger. « Dans les médias, on voit tant d’informations expliquant que si l’on ne dort pas, on risque de mourir ou de “devenir fou”. Le sommeil s’apparente désormais à une performance sportive », constate le Dr Neil Stanley, expert en sommeil indépendant et auteur de How To Sleep Well. « Nous disposons de gadgets et de technologies portables qui nous disent comment nous dormons, mais ces joujoux sont totalement inutiles... S’inquiéter de son sommeil est sans doute ce qui le trouble le plus. » 

Dr David Lee, directeur clinique de Sleep Unlimited et auteur de Teaching The World To Sleep, convient que l’anxiété liée au sommeil ne sera jamais favorable à ce dernier. « Quand quelqu’un ne dort pas bien, cette anxiété exacerbe le problème », déclare-t-il. « Mais le sommeil est un processus biologique normal, et nous ne pouvons l’éviter ; même les pires insomniaques finissent par dormir. Alors, pour rassurer les gens, on leur dit qu’ils finiront bien par dormir, que tout le monde dort, et que le problème est que l’on s’inquiète trop. Dans une telle situation, il faut arrêter d’y penser. »

Dormir suffisamment peut sembler impossible : dans notre vie, nous sommes censés donner la priorité au sommeil, mais pas au point que cela devienne obsessionnel. Comment est-ce possible ? David Lee explique qu’il est important de se rappeler que notre rythme circadien comprend des cycles naturels alternant sommeil et éveil, d’une durée de 90 minutes. Alors si vous n’avez pas sommeil, levez-vous et faites autre chose jusqu’à ce que la fatigue vous gagne. Et surtout, ne stressez pas et ne pensez pas que c’est catastrophique. « Si après 20 minutes, vous ne dormez toujours pas, ne soyez pas trop dur·e avec vous-même. Levez-vous, sortez de votre chambre et faites quelque chose qui vous change les idées pendant une demi-heure. »

Neil Stanley explique qu’on ne met pas sa vie en péril quand on ne dort pas. Bien entendu, vous allez peut-être passer une mauvaise nuit, mais demain est un autre jour. Évitez d’être à cran. « Personne n’est jamais mort d’un manque de sommeil », fait-il remarquer. « Les Américains ont une super expression à ce propos : “Si ce n’est pas ce soir, alors ce sera demain soir.” Même les pires insomniaques dorment bien pendant une nuit ou deux. Il s’agit de ne pas considérer le sommeil comme un sport de compétition, d’évaluer comment on se sent, et non de compter le nombre d’heures où l’on dort. »

Daisy Jones est une écrivaine et rédactrice qui se consacre à la culture. Elle est également autrice de All The Things She Said. Ses écrits ont été publiés, entre autres, dans Vice UK, le Vogue britannique, Dazed et The Guardian

Read More

SUBSCRIBE TO SERVICE95 NEWSLETTERS

Subscribe